La consanguinité

Aller en bas

La consanguinité

Message par Lizou le Dim 15 Nov 2009 - 19:54

Souvent utilisée en élevage elle amène parfois a se poser des questions sur la santé de nos animaux. Meme si je suis biologiste je n'ai pas de réponse miracle ;-).
Personnellement je la trouve utile, et necessaire pour fixer un gène, un aspect physique, mais il est certain qu'elle peut amener aussi a de gros soucis ! Génétiquement les tares se comportent de la meme facon que les genes des couleurs, elles sont souvent recessives (malocclusion par exemple) mais j'imagine qu'il doit y en avoir des dominantes, dans ce dernier cas il assez facile d'écarter les lapins de la reproduction.
Les tares apparaissent lors de trop nombreux, et trop rapprochés croisements consanguins, par exemple frere/ soeur sur plusieurs générations, il existe des exemples typiques, par exemple les beliers nains satins sont extremement touchés par de graves malocclusions, c'est pourquoi les eleveurs qui travaillent ce type d'animaux ne le font plus que par porteurs, ils baissent leur chance d'obtenir des satins et travaillent donc moins vite, mais ils "diluent" le risque de malocclusions.
On peut aussi remarquer que les tares ne sont pas seulement physique, elles peuvent aussi etre comportementales, à l'arrivée des feux noirs en france, beaucoup etaient des animaux méchants et stressés, maintenant c'est un peu moins le cas, mais de la meme facon ecartez de la reproduction les lapins aggressifs sans raisons.

La consanguinité la plus pratiquée en elevage est le travail en lignée (j'avais trouvé un super schéma mais j'arrive pas a remettre la main dessus ...), il onsiste en partant d'un couple non consanguin, de remettre le fils sur sa mere, et la fille sur son pere sur 5 générations, on considere qu'ensuite il faut réintroduire un nouveau sang.
Pour en avoir parler avec un juge récemment, le croisement frere/soeur peut etre pratiqué dans une lignée indemne de tare une seule fois, et ensuite de recroiser avec un sang neuf, ce genre de croisement tres specifique amene souvent du tres bon quand la lignée est bonne, inutile de le faire sur des reproducteurs moyens cela n'a pas d'interet.

Voila en gros mes modestes connaissances sur la consanguinité, chacun a son avis la dessus, mais bien souvent ce sont des considérations "intellectuelles" plus que biologique, mais a chacun son avis !


avatar
Lizou
Modération
Modération

Féminin Nombre de messages : 1649
Localisation : Evry (91)

http://beliers-de-lizou.perso.neuf.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La consanguinité

Message par Invité le Dim 15 Nov 2009 - 20:26

merci Lizou tu as répondu à ma question pour la consanguinité frère/soeur, je croyais que cela n'était absolument pas possible sous peine de problème de santé des futurs lapereaux !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La consanguinité

Message par Mast =ôô= le Lun 21 Déc 2009 - 22:39

Waouuu super, un grand merci pour ton article Lizou...

Il m’a complètement échappé, je le découvre seulement maintenant, alors pour me faire pardonner j'ai fouiné sur le Net pour retrouver ce fameux schéma...
Ce ne serait pas ça ton schéma clindoeil

Je l'ai trouvé sur le site de www.avicolclub.com, enfin sur leur site il est question de poules, mais le tableau reste valable pour l'élevage des lapins bien sûr.



Afin de prévenir les déboires d'une consanguinité trop étroites, on peut suivre un procédé particulier :
le line breeding ou élevage en lignée.
Selon ce tableau, on sait calculer le degré de consanguinité des reproducteurs que l'on se propose d'unir et empêcher ainsi les unions trop étroites.

Le départ
Un mâle et une femelle de sang différent et formant des individus purs. en les accouplant, nous obtenons en première génération des sujets demi-sang ou F1, c'est à dire possédant du sang de chacun des parents en proportions égales.

Ensuite
En accouplant la meilleure femelle de F1 avec son père et le meilleur mâle F1 avec sa mère, nous obtenons en F2 deux nouveaux groupes, soit 3 et 4. En n°3, nous avons obtenu 3/4 de sang femelle pour 1/4 de sang mâle et en n°4, le contraire.

Et ainsi de suite
Pour constituer F3, il nous est possible de choisir entre 3 solutions :

unir entre eux le 3 et 4 pour obtenir en 6 des sujets à nouveau demi-sang.

unir 3 avec la femelle initiale (grand-mère) et obtenir le n°5 qui possède 7/8 de sang femelle pour 1/8 de sang mâle, nous sommes revenus à 87% du sang initial côté maternel.

unir une femelle n°4 avec le mâle initial (grand-père) et revenir à 87% de sang initial paternel.

etc...


Dernière édition par Mast =ôô= le Sam 26 Déc 2009 - 13:59, édité 1 fois
avatar
Mast =ôô=
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 3291
Localisation : Ici ou ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: La consanguinité

Message par Lizou le Mar 22 Déc 2009 - 10:10

voila c'etait a ce schéma la que je pensais !


avatar
Lizou
Modération
Modération

Féminin Nombre de messages : 1649
Localisation : Evry (91)

http://beliers-de-lizou.perso.neuf.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La consanguinité

Message par Les-Ptits-Filous le Dim 10 Jan 2010 - 13:00

Lizou, tu as répondu à ma question pour saillie de fille avec son père !!!
lol
merci
bizzz
avatar
Les-Ptits-Filous
ho... la pipelette...
ho... la pipelette...

Féminin Nombre de messages : 2660
Localisation : Isère / France

http://les-ptits-filous.e-monsite.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La consanguinité

Message par Little Eclipse le Jeu 11 Mar 2010 - 13:04

Je repose ma question ici, c'est plus approprié

Alors, tu as parlé de croisements avec frère/soeur, mère/fils et père/fille, mais par rapport aux croisements entre cousins, ça marche comment? Et si on "diluait" entre cousin/petit-cousin, ou petit-cousin/petit-cousin, c'est toujours considéré comme de la consanguinité pure?
avatar
Little Eclipse
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 4944
Localisation : Genève, Suisse

http://little-eclipse.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La consanguinité

Message par Lizou le Jeu 11 Mar 2010 - 14:43

"consanguinité pure" cela ne veut pas dire grand chose, en fait tu as des croisements qui ont des taux de consanguinité plus ou moins élevé, et donc plus ou moins risqué.

tous les croisements sont possibles techniquement, apres il faut bien connaitre ses lignées, savoir si il y a des tares qui sommeillent et travailler en les évitant, tu peux donc croiser entre cousins, entre demi frere demi soeur, etc, tu ne peux jamais etre a l'abri de l'apparition d'une tare en faisant certains croisements, meme des "non risqués" !


avatar
Lizou
Modération
Modération

Féminin Nombre de messages : 1649
Localisation : Evry (91)

http://beliers-de-lizou.perso.neuf.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La consanguinité

Message par Little Eclipse le Jeu 11 Mar 2010 - 17:57

Ok, pardon pour la "consanguinité pure", je ne trouvais pas le mot que je voulais, et j'avais la flemme de chercher. De toute façon, ce que je croyais s'appliquer à moi n'est plus le cas, alors je n'ai pas de soucis à me faire dans ce domaine-là!
Désolée pour mes questions partout, mais question biologie, je ne saurai jamais assez!
avatar
Little Eclipse
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 4944
Localisation : Genève, Suisse

http://little-eclipse.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La consanguinité

Message par kahina27000 le Lun 26 Juil 2010 - 20:23

bon bah sa répond a une de mes questions merci

kahina27000
Nouveau venu
Nouveau venu

Féminin Nombre de messages : 11
Localisation : evreux eure 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: La consanguinité

Message par Invité le Mar 5 Juil 2011 - 22:38

bonjour,
je ne fait pas de repro mais si j'ai bien compris un fils peut se reproduire avec sa mère?
j'ai lu sur un site que c'était totalement exclu car les petit venais au monde aveugle,sourd,mal formation,mort née etc...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La consanguinité

Message par Little Eclipse le Mar 5 Juil 2011 - 22:46

Non ce n'est pas vrai du tout...

La consanguinité est souvent utilisée en élevage lorsqu'on fait de la sélection pour arriver à un lapin avec les qualités qu'on aimerait...

Mais c'est à faire consciencieusement, la consanguinité reproduit des qualités, mais multiplie les tares s'il y en a, et ça peut être catastrophique si on ne choisi pas bien ses repros.

Mais non, la consanguinité (jusqu'à un certain point en tout cas), ne donnent pas des bébés malformés... Après je ne ferais pas des croisements frères/soeurs (déjà que c'est le cas de consanguinité qu'on évite en général), sur plusieurs générations, ça ne peut pas être bon...


J'aime mes lapins!

http://little-eclipse.com
avatar
Little Eclipse
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 4944
Localisation : Genève, Suisse

http://little-eclipse.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La consanguinité

Message par Invité le Mar 5 Juil 2011 - 22:54

ok merci de ta réponse,
sa a l'aire bien compliquer tout sa lol!
c'est un bon sujet très intéressant.
mais moi perso si je ferait de l'élevage je ne ferait pas reproduire mère/fils père/fille sa me parait bizarre.
je ne critique pas se qui pratique la consanguinité c'est juste mon point de vue j'aurais trop peur que les petits soit atteint de tard.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La consanguinité

Message par Little Eclipse le Mar 5 Juil 2011 - 22:57

Ben ça s'évite en choisissant bien ses repros quoi, mais c'est sûr qu'il ne faut pas aller trop loin et couper le sang de temps en temps quand même!

Lizou a mieux expliqué que moi en haut de la page je me suis rendue compte, si jamais tu ne l'avais pas encore lu.


J'aime mes lapins!

http://little-eclipse.com
avatar
Little Eclipse
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 4944
Localisation : Genève, Suisse

http://little-eclipse.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La consanguinité

Message par Célia le Mer 6 Juil 2011 - 0:13

J'ai vu il y a peu le cas d'une femme qui avait eu une portée de géants papillons issues d'une portée involontaire entre un frère et une soeur. Sur les 9 petits de départ, 2 étaient morts nés et malformés, et 2 autres gravement malformés également, il sont d'ailleurs morts très vite. Elle avait cherché ses propres lapins dans un élevage? Vu le nombre de bébés difformes, on peut supposer que ces 2 lapins de base sont eux même déjà issus d'un couple consanguin, ou bien c'est juste de la malchance?
Par curiosité, il y aurait des risques à faire reproduire un des petits en bonne santé avec un lapin d'un tout autre sang, ou bien ça n'a pas d'impact?
avatar
Célia
actif le p'tit
actif le p'tit

Féminin Nombre de messages : 346
Localisation : Alsace, France/Basse-Saxe, Allemagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La consanguinité

Message par Lizou le Mer 6 Juil 2011 - 12:04

on ne peut jamais vraiment prédire ce qui peut arriver en fait, ni faire de conclusion sur une seule portée (il suffit par exemple d'un traitement antibiotique pendant la gestation pour provoquer des malformations)...
en prenant ses animaux en élevage, l'éleveur doit etre en mesure de fournir la généalogie des repros qu'il cède, il suffirait peut etre de lui demander afin de vérifier l'hypothèse du fort taux de consanguinité.


avatar
Lizou
Modération
Modération

Féminin Nombre de messages : 1649
Localisation : Evry (91)

http://beliers-de-lizou.perso.neuf.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La consanguinité

Message par Mast =ôô= le Ven 8 Juil 2011 - 19:27

J'ai entendu dire que pour les souris et les rats de laboratoire, la consanguinité est une pratique courante...

En partant d'une lignée saine dépourvu de toute tare génétique depuis de nombreuses générations, ils sont ainsi assurés d'avoir des sujets avec une sorte de "standard" !

Semblerait que la consanguinité ne "crée" pas de tares génétiques, elle les fait simplement s'exprimer si les individus en sont porteurs !
avatar
Mast =ôô=
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 3291
Localisation : Ici ou ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: La consanguinité

Message par Little Eclipse le Ven 8 Juil 2011 - 19:35

Oui en tout cas c'est ce que j'ai toujours pensé, je ne pense pas avoir dit le contraire! salut


J'aime mes lapins!

http://little-eclipse.com
avatar
Little Eclipse
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 4944
Localisation : Genève, Suisse

http://little-eclipse.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La consanguinité

Message par Célia le Ven 8 Juil 2011 - 23:22

Oui, c'est aussi ce que je pense, je ne vois pas en tout cas comment elles pourraient vraiment être créées. Enfin, par mutation, mais je ne pense pas que la consanguinité augmente le risque de mutation. Peut être que beaucoup de tares sont récessives ou non exprimées(logique, sinon le lapin en question est difficilement viable/reproductif, non?), et donc en les croisant on augmente le risque d'avoir 2 gènes "tare" et donc elle est exprimée... Pour la portée dont je parlais plus haut, et qui était d'ailleurs accidentelle, la mère avait eu une première portée déjà (accidentelle....) où les 2 petits étaient mal-formés et morts... c'est pour ça, ça m'étonnait que ce soit à ce point fréquent, mais du coup, c'est peut être 2 lapins qui sont déjà porteurs de "gènes à risques" de toute manière, et le fait d'en plus les croiser... ?
Bref, j'ai quelques connaissances théoriques en génétique, mais là ça dépasse mes "compétences" biggrin
avatar
Célia
actif le p'tit
actif le p'tit

Féminin Nombre de messages : 346
Localisation : Alsace, France/Basse-Saxe, Allemagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La consanguinité

Message par Lizou le Sam 9 Juil 2011 - 9:59

Alain : pour travailler en laboratoire, les lignées utilisées sont de toutes façons controlées génétiquement, c'est a dire que l'on connait exactement la composition de leur génome (puisque le cas échéant il est modifié pour produire des souris porteuse ou au contraire ne possedant pas certains genes).
Sur des animaux controlés à ce point il est "normal" que la consanguinité ne produisent pas de tares.


avatar
Lizou
Modération
Modération

Féminin Nombre de messages : 1649
Localisation : Evry (91)

http://beliers-de-lizou.perso.neuf.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La consanguinité

Message par Lazuli le Jeu 2 Mai 2013 - 21:32

J'aurais une question:
Lorsque vous parlez de couper le sang... on se retrouve avec "50%" de consanguinité si j'ai bien tout suivi.
Il faudrait le couper combien de fois au minimum pour éloigner les risques de consanguinité?
avatar
Lazuli
Nouveau venu
Nouveau venu

Féminin Nombre de messages : 4
Localisation : Vihiers- Maine et Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: La consanguinité

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum